MARCEL, d’après à la recherche du temps perdu

  • Genres Théâtre
  • Co-Production Théâtre du 13e Art, Good Morning Productions, Horacio Productions, Visuel Productions

Alors que l’on fête à l’automne 2022 le centenaire de la mort de Marcel Proust , Jérémie Lippmann adapte À la recherche du temps perdu et convie l’immense Françoise Fabian , icône du cinéma et du...

Afficher plus

Formules

Françoise Fabian
Françoise Fabian

Françoise Fabian débute sa formation artistique au Conservatoire de musique d’Alger puis entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique à Paris. 

Elle fait ses premiers pas au théâtre en 1954 dans la pièce « Le Pirate ». En 1955 elle débute au cinéma dans « Bon voyage » de Louis Félix. En 1956, elle apparaît dans six films : « Mémoires d’un flic », « Le Feu aux poudres », « Cette sacrée gamine », « Le couturier de ces dames », « Les aventures de Till l’espiègle » et « Michel Strogoff ».

Françoise Fabian alterne ensuite théâtre et cinéma, collaborant avec les plus grands cinéastes français (Yves Boisset, Mauro Bolognini, Henri Decoin, André Delvaux, Jacques Demy, Eric Rohmer, Pierre Granier-Deferre, Alex Joffé, Nelly Kaplan, Claude Lelouch, Louis Malle, Édouard Molinaro, Jacques Rivette, Manoel de Oliveira, François Ozon…). 

En 1999, on la retrouve dans la comédie « La Bûche » de Danièle Thompson. Elle collabore de nouveau en 2011 avec la réalisatrice dans la pièce de théâtre « L’Amour, la mort, les fringues ».

Au cinéma, on la retrouve dans « Comme les cinq doigts de la main » d’Alexandre Arcady, « Je n’ai rien oublié » de Bruno Chiche puis dans « Le Prénom » d’Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte. 

En 2014, elle est nominée pour le César de la Meilleure Actrice dans un second rôle pour son interprétation de « Les Garçons et Guillaume, à table ! » de Guillaume Gallienne, puis pour le Molière de la comédienne dans un second rôle pour « Tartuffe », mis en scène par Luc Bondy au Théâtre de l’Odéon. 

En 2015, elle interprète son propre rôle dans un épisode de la série « Dix pour cent ». 

En 2017, elle tient le rôle-titre dans « Diane a les épaules », premier long métrage de Fabien Gorgeart. Elle est également à l’affiche du long-métrage de Michèle Laroque « Mon brillantissime divorce ».

Elle s’illustre en tant que comédienne et chanteuse dans « Les gens dans l’enveloppe », un spectacle musical proposé par Alex Beaupin. En 2008, elle part en tournée pour présenter son premier album réalisé par Alex Beaupain. 

En 2021, on la retrouve dans « Rose » un long métrage d’Aurélie Saada. 

En plus de cette intense carrière au cinéma, Françoise Fabian n’oublie pas sa passion première : le théâtre. Elle mène une riche carrière sur les planches dont la liste est très longue. On peut penser citer entre autres en 1968 la « La Puce à l’oreille » de Georges Feydeau mise en scène par Jacques Charon. Pièce qui se jouera deux ans. « L’Or et la paille » (1956) mis en scène par Jean-Pierre Grédy, « Lettre d’amour » (2004) de Fernando Arrabal mis en scène par Claude Confortès. « Sonate d’Automne » (2013) d’Ingmar Bergman mis en scène par Marie-Louise Bischofberger aux côtés de Rachida Brakni. Elle jouera sept pièces avec Jean Meyer. Le théâtre a une place essentielle pour celle-ci.

Françoise Fabian reçoit plusieurs décorations : commandeur des Arts et des Lettres, officier de la Légion d’honneur et chevalier de l’Ordre national du mérite. 

Oxmo Puccino
Oxmo Puccino

20 ans de carrière, 8 albums, 2 Victoires de la musique et de nombreuses collaborations (Damon Albarn, -M-, Ibrahim Maalouf, Orelsan…), Oxmo Puccino est un artiste, un vrai, de ceux qui sont passionnés par les mots, la musique et qui sont attentifs aux autres, à leur vie, leurs préoccupations, leurs rêves.

Révélé en 1997, par l’intemporel MAMA LOVA, l’homme à la voix de miel n’a eu de cesse depuis de casser les codes, en signant Lipopette Bar sur le mythique label Blue Note en 2006 ou bien encore en adaptant Alice au Pays de Merveilles en collaboration avec le trompettiste de génie Ibrahim Maalouf.

En perpétuel recherche, Oxmo Puccino aime jouer avec les codes et apparaître là où on ne l’attend pas. Tour à tour on le voit collaborer avec des artistes issus d’autres univers (Olivia Ruiz, Idir, Erik Truffaz…), passer derrière la caméra en réalisant Anti-Trente pour Canal+ ou encore Le Beau Dormant avec Omar Sy pour JM Weston.

Plus récemment, il imagine Les Histoires de Quartier, un podcast pour Arte Radio et présente Bâtiment B, une émission dédiée à la Musique Live pour France TV. En mai 2021 sort Les Réveilleurs de Soleil, un premier roman lumineux dans lequel il s’empare de l’énergie de la jeunesse pour pointer l’urgence écologique, la vanité de la célébrité, le vertige des passions. Avec humour, poésie et tendresse, il nous offre surtout une histoire d’amour et d’amitié, une quête initiatique entre Le Petit Prince et Tim Burton.

Il récidive, inspiré par sa collaboration avec Jérémie Lippmann et Françoise Fabian, en écrivant «D’Après Marcel», sa réponse au questionnaire de Proust sous forme d’auto-portrait.

Chroniqueur du réel, poète au verbe aussi beau que puissant, Oxmo Puccino offre, depuis vingt ans, au rap ses lettres de noblesse et à la chanson française un nouvel élan.

Jérémie Lippmann
Jérémie Lippmann

Jérémie Lippmann est un metteur en scène, comédien, réalisateur, né en 1979. Après le Cours Florent et l’école du cirque, il est admis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Il joue dans plusieurs pièces de théâtre, ainsi que pour le cinéma et la télévision, puis se lance entièrement dans la mise en scène : que ce soit pour le théâtre, avec Nathalie Baye, Marie Gillain, Emmanuelle Bercot, Joey Starr ou encore Niels Arestrup, ou bien la scène musicale avec les spectacles de Christophe, Thomas Dutronc, NTM, ou -M-.

Comment résumer Jérémie Lippmann ?
En utilisant les mots d’un artiste qu’il aime beaucoup :
« Et si je devais placer ma confiance dans quelque chose, ce serait dans la psyché du spectateur sensible, libre de tout modèle de pensée conventionnel. Je n’aurais aucune idée de la manière dont il pourrait user de ces images pour les besoins de son esprit. Mais tant que ces deux choses _ le besoin et l’esprit _ sont présentes, on est garanti qu’il y a un échange vrai. » Mark ROTHKO

Contacts Booking

Agenda

26
Jan.
2023
04
Mars
2023

MARCEL, d’après à la recherche du temps perdu

  • Paris (75)
  • Le 13e Art