HERVÉ SAMB

HERVÉ SAMB

À propos

Jeune prodige de la guitare, révélé à l’âge de 11 ans lors d’une célèbre émission de télévision, Hervé Samb a d’abord eu pour modèle les légendes du blues et du rock que sont B.B. King et Jimi Hendrix avant d’être initié aux structures du jazz moderne. Très vite son jeu acquière, outre la virtuosité, un sens mélodique et une inventivité le plaçant dans la lignée de grands noms de la guitare jazz, de Wes Montgomery pour la fluidité à Sonny Sharrock pour le goût de la remise en question. Devenu du fait de sa polyvalence un élément incontournable sur la scène internationale, et une recrue de choix pour d’innombrables projets, d’Oumou Sangaré à Jimmy Cliff, de Salif Keita à Me’ Shell Ndgeocello, de Marcus Miller à Amadou & Mariam, il entreprend une recherche personnelle qui le conduit aujourd’hui à ce retour aux sources et à une identité qu’il entend conserver ouverte. « A force d’être assimilé à la scène du jazz et du blues, les gens pensaient que j’étais américain. Un compatriote m’a même demandé un jour « est-ce que tu es vraiment sénégalais ? » A cette question Jolof ne pouvait apporter réponse plus éclatante et définitive.

Grâce à sa collaboration avec des musiciens du pays, en particulier le grand chanteur Omar Pene et son percussionniste Alioune Seck, il a pu accéder aux arcanes du sabar, un art populaire aux implications savantes. « Alioune Seck est l’un des meilleurs percussionnistes du pays. Il vient d’une famille de joueur de sabar avec ce que ça comporte de savoir mais aussi de spiritualité. Grâce à lui j’ai pu acquérir les codes. » De cette collaboration, des affinités électives qu’elle révèle, découle les remarquables Song Kho, Barbaator ou Yaaki, dans une approche mouvante et inclusive, entre rock, jazz et traditionnel, où Hervé réussit brillamment sa confrontation avec le rythme vigoureux impulsé par les tambours. Preuve d’une recherche permanente d’équilibre entre tradition et expérimentation, il utilise l’harmonie singulière des voix sérères dans Niane et s’inspire d’une sonate de Bach dans Doole, ébouriffante pièce de 7 minutes dans laquelle s’invite le tassu, forme vocale ancestrale propre au sabar et proche du rap. Lui qui se destinait à faire une carrière de musicien de blues, retrouve dans Gem sa Bop sa première vocation avec ce morceau en mode pentatonique. Dans cet album il exauce aussi un rêve de jeunesse en prenant le chant à son compte sur trois titres, un rôle dévolu au griot Alpha Dieng sur le reste de l’album.

Avec Jolof, Hervé Samb rend ainsi un vibrant hommage à son pays et aux valeurs qu’il porte mais réussit également à nourrir une magnifique conversation entre les mondes africain et européen.

 

 

ÉCOUTER

Vidéos

31 Mai 2023
New Morning - Paris (75)
23 Mar 2019
Le Prisme - ELANCOURT (78)
22 Mar 2019
L'Espace Gérard Philipe - ST ANDRÉ-LES-VERGERS (10)
21 Sep 2018
Festival Jazz In Mangolerian - MONTERBLANC (56)
09 Juin 2018
sunset - PARIS